Les explosions et incendies sont à l’origine de grands dommages dans une maison. Dans certains cas, ils peuvent entrainer la perte complète d’une habitation. C’est pour cela que les garanties explosion et incendie sont incontournables dans un contrat d’assurance habitation. Après un sinistre, vous pourrez contacter votre assureur à travers une lettre de recommandation.

Pour vous faire indemniser :

  • Déclarez le sinistre ;
  • Fournissez des preuves des dommages ;
  • Faites évaluer les dommages par un professionnel qualifié ;
  • Attendez l’indemnisation.

Quelle est votre responsabilité, suite à un sinistre, pour envisager une indemnisation ?

La venue d’un sinistre est due à diverses causes. Ces causes peuvent éventuellement être limitées ou évitées par des mesures de préventions. Peu importe le cas, la loi donne le droit à votre structure d’assurance, de déterminer votre degré de responsabilité dans cet incendie.

L’absence d’une faute intentionnelle n’implique pas forcément la suppression de votre part de responsabilité. Justement, une inattention ou une négligence peuvent aussi constituer une faute involontaire. Il existe un certain nombre de catégories de faits qui permettent de distinguer votre responsabilité dans l’incendie.

Un incendie débute chez le voisin et impacte votre maison

Lorsque vous êtes propriétaire, vous serez remboursé par tous les dommages que votre habitat a subis. Au cas où vous êtes locataire, la partie du patrimoine mobilier qui est votre propriété vous sera remboursée. En ce qui concerne le propriétaire des lieux, il sera indemnisé par la garantie responsabilité civile ou directement si ce dernier n’est pas assuré.

Un incendie chez vous

Si vous êtes l’auteur, vous remboursez de votre propre poche, il n’y a aucune assurance habitation. En fonction de la performance du contrat auquel vous avez souscrit, vous avez plus de possibilités d’être remboursé.

Vous bénéficiez de :

  • Contrat multirisque habitation ;
  • Garantie des risques locatifs (si locataire) ;
  • Frais de réparation (si l’incendie est survenu à cause d’un défaut de construction).

Quels sont les différents services d’assistance habitation lors d’un incendie ?

Afin de se démarquer vis-à-vis de la concurrence ou de fidéliser leur clientèle, les structures d’assurance établissent des contrats de toute gamme de service. En dehors des garanties classiques mentionnées par un contrat d’assurance habitation, vous avez la possibilité de profiter de plusieurs services annexes que proposent les assureurs via des entreprises partenaires.

Remise en état d’une maison après incendie

Suite à un sinistre, tous les différents contrats multirisques vous suggèrent des services en nature. Il s’agit de l’intervention d’un serrurier ou la préservation de votre domicile.

Trouver un meilleur artisan suite à un incendie

Votre assureur peut aussi vous proposer des artisans compétents pour effectuer tous vos différents travaux. Par la même occasion, ceux-ci profiteront de la venue de ce sinistre pour améliorer considérablement votre cadre de vie. Ils le feront à travers des professionnels qui appartiennent au réseau de votre structure d’assurance.

Déménager rapidement après un incendie

Presque toutes les sociétés d’assurance multirisque habitation offrent des services d’assistance en cas de déménagement après un incendie. Il s’agit des prestations de gestion de vos abonnements, la prise en charge de vos meubles, l’aide-ménagère.

Une bonne aide financière

Chaque assurance multirisque habitation dispose de fonds de solidarité, afin de venir en aide à certains assurés gravement touchés par un incendie. Ce privilège est offert, même dans le cadre où leur assurance ne couvre pas les dommages subis.

Comment vous faire indemniser en cas d’incendie ?

À l’opposition des séismes ou des inondations, un incendie, peu importe son origine, ne peut être considéré comme une catastrophe naturelle. Après un sinistre, c’est justement vers votre assurance habitation que se trouve plus ou moins votre solution. Cela à condition que vous ayez souscrit pour une garantie incendie, qui est comprise dans le bail de l’assurance multirisque.

Les dommages causés par la fumée, les explosions sont couvertes par cette assurance. Ce type de contrat est surtout obligatoire pour les locataires et propriétaires de bien immobilier. Au cas contraire, votre logement se trouve sûrement dans une copropriété.

Vous devez faire attention et respecter toutes les obligations d’une assurance. Dans quelques régions, lorsque vous habitez hors des zones urbaines, la loi impose de défricher les alentours de votre propriété à plus de 50 à 100 mètres.

Les voies directes qui mènent vers votre maison doivent être dégagées sur 10 mètres de largeur sur chaque côté. Lorsque vous ne respectez pas ces règles, votre assureur peut amoindrir le montant de votre indemnisation. Si vous veillez à cela, voici comment vous faire entièrement rembourser :

Déclarez le sinistre

Hormis le samedi et le dimanche, vous avez exactement 5 jours pour informer votre assureur de l’incendie. Vous devez le faire par écrit, à travers une lettre de recommandation, avec demande d’avis de réception.

Votre courrier doit comporter le numéro du bail d’assurance. Le cas échéant, vous pouvez mettre le numéro de l’avenant en plus de la date de réception, l’adresse et le nom du propriétaire du bien immobilier endommagé. Il faut aussi préciser l’origine de l’incendie, la portée des dégâts. Vous devez faire une première estimation du préjudice.

Fournissez des preuves des dommages

Après votre première déclaration, votre assureur ouvrira un dossier. Il faut que vous fournissiez des preuves détaillées des dommages. Même si la plupart des objets sont calcinés, ne faites pas l’erreur de les jeter, puisque rien n’est à négliger, lors la déclaration des preuves.

Prenez le soin de prendre des vidéos ou des photos des dégâts causés. Vous devez également collecter les tickets, les factures de caisse ou autres devis et contrats ayant survécu à l’incendie. N’oubliez pas de fixer les devis de remise en état, avant la venue de votre assureur.

Il faut noter aussi que généralement, les garanties incendies ne couvrent pas tous les éléments situés à l’extérieur de la maison endommagée. Le jardin, la piscine ou encore la cabane nécessite une tout autre garantie.

Faites évaluer les dommages par un professionnel qualifié

À cette étape, votre assureur vous enverrait un expert en assurance incendie pour inspecter les dégâts sur place, afin d’évaluer davantage votre préjudice. De votre côté, vous devez aussi demander les services d’un spécialiste encore appelé « expert d’assuré ».

Ensemble, ces deux professionnels trouveront un meilleur compromis sur le montant que vont coûter les dommages à l’assurance. L’expert d’assuré est rémunéré au pourcentage des différents dommages assurés, aux alentours des 5 %. Ce dernier a tout intérêt que vous vous fassiez entièrement rembourser.

Lorsque vous êtes en location, vous ne perdez que le contenu de la maison après l’incendie. Étant donné que les dégâts sont plus faciles à évaluer, vous n’aurez pas besoin des services d’un expert d’assuré. En ce qui concerne le bien immobilier, si le sinistre est total, la situation peut devenir très compliquée.

Dans la majorité des cas, l’assureur prend même en charge tous les honoraires de votre expert d’assuré. Notez que cela devient très rare. Un PV d’expertise vous sera rédigé avant la clôture de votre dossier. C’est après que viendra le temps de l’indemnisation.

Attendez l’indemnisation

Étant donné que vous avez trouvé un accord avec votre assureur, ce dernier dispose, au maximum, d’un délai de trente jours pour vous indemniser. La totalité du montant que vous devez espérer est celle négociée au préalable avec votre assureur, au moment de la signature du bail d’assurance habitation. Le montant de la franchise en cas d’incendie vous serait aussi indiqué sur votre contrat. Vous devez bien lire le contrat avant de souscrire à cette garantie.