La souscription à l’assurance habitation offre une couverture financière aux bénéficiaires pour une bonne gestion des conséquences engendrées par l’usure des matériaux de construction. L’un des cas les plus fréquents est l’infiltration de la toiture, qui à l’extrême crée de nombreux dégâts.

Dans ce cas, l’intervention de l’assureur est conditionnée et surtout très limitée. Il couvre notamment les dégâts causés par le sinistre et non la cause principale du problème. Pour profiter d’une couverture, il est important que l’infiltration ne provienne pas d’un défaut d’entretien de la maison.

Une fois l’infiltration repérée, il faut en un premier temps faire constater les faits, tout en espérant obtenir un avis de couverture favorable.

Il y a trois étapes de la procédure d’indemnisation, en cas d’infiltration de la toiture :

  • Déclarer le sinistre ;
  • Faire évaluer les dégâts par un expert du domaine ;
  • Effectuer le versement du montant de la prise en charge et la réhabilitation du logement.

L’assurance habitation : Une nécessité ou une question facultative ?

En souscrivant à une assurance habitation, vous bénéficiez d’une aide pour faire face aux problèmes causés par l’usure de la toiture de votre logement. Ces évènements étant généralement imprévisibles, il est donc important de se prémunir tout en veillant au grain. En ce sens, la souscription à une assurance habitation n’est plus un luxe, mais devient une nécessité.

Ceci ne vous épargne pas des dégâts occasionnés par l’infiltration de la toiture. Vous aurez un accompagnement, qui vous aidera à vous tirer de cette mauvaise phase. Votre assurance multirisque habitation devient alors votre allié le plus proche, pour vous accompagner à traverser ces épisodes souvent difficiles.

L’assurance habitation représente ainsi un appui financier, qui vous permet de faire face aux improvisations tout en allégeant vos charges.

L’infiltration de la toiture : Quelques dispositions pour profiter de la couverture d’une assurance habitation

Comme la plupart des assurances, l’intervention de votre assurance habitation est conditionnée par un certain nombre de principes. Il est donc primordial que l’assuré réponde favorablement aux différentes dispositions prévues en ce sens.

Ceci reste l’un des tout premiers éléments à vérifier par votre assureur, pour décider de la suite à donner à votre dossier.

Assurer régulièrement l’entretien de votre toiture

Pour maintenir l’étanchéité de votre toiture pour n’importe quelle saison, il faut l’entretenir régulièrement. Pour y arriver, il est possible de définir un programme trimestriel exclusivement pour son entretien.

En vous servant d’un nettoyeur haute pression, la tâche vous sera plus facile. Ceci vous permet de procéder en même temps au démoulage, qui consiste à enlever les mousses et végétations vertes.

Une fois terminée, vous devez appliquer une solution antimousse pour retarder leur régénérescence. En appliquant souvent ces mesures de précaution, vous prolongerez la durée de vie de votre toiture.

Si, en dépit de ces nombreuses dispositions, votre toiture venait à s’infiltrer, vous ne seriez pas tenu responsable pour défaut d’entretien. Vous serez alors éligible pour profiter des mesures d’accompagnement de votre assurance habitation.

Désengorger régulièrement vos chéneaux et gouttières

Une fois les émissaires sur les lieux, ils se pencheront également sur l’état de vos chéneaux et gouttières. Ceci vous oblige à désengorger régulièrement ces divers compartiments de votre logement.

Pour effectuer le désengorgement de vos chéneaux et gouttières, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  • Apprêter le nécessaire : C’est le moment de vous équiper d’une échelle ainsi que des accessoires de nettoyage ;
  • Enlever les feuilles mortes et débris de bois : Après avoir disposé l’échelle, monter sur la toiture pour désengorger les chéneaux et gouttières pour faciliter la circulation de l’eau ;
  • Sectionner les arbres de tailles hautes : Ceci vous permet de finir en beauté les travaux de désobstruction tout en éliminant les branches de trop.

Ces différentes étapes vous permettent de bien prendre soin de votre toiture et surtout d’être irréprochable, après une inspection des experts recherchant des failles.

La couverture de l’assurance habitation : Qu’est-ce que l’assureur prend en charge en cas d’infiltration de la toiture ?

L’assurance habitation offre une couverture limitée, en ce qui concerne ses niveaux de prises en charge. Une assurance habitation prend en charge les dégâts orchestrés par l’infiltration et non la cause même de l’infiltration. Il y a la prise en charge des peintures écaillées et des meubles détériorés.

La prise en charge des peintures écaillées

C’est évident qu’à la suite d’une infiltration d’eau dans votre logement, la peinture de vos murs s’écaille et perd en esthétiques. Il s’agit d’une situation embarrassante, qui ne vous laisse d’autres options que de procéder à la réhabilitation de vos murs.

Vous aurez l’aide de votre assurance seulement si vous avez bien respecté les mesures d’hygiène en la matière. Pour être plus clair, l’infiltration de la toiture n’est pas liée à un défaut d’entretien de votre part. C’est pourquoi des experts seront déployés pour faire le constat.

La prise en charge des meubles détériorés

Quand l’eau s’infiltre par la toiture, les dégâts causés peuvent être énormes. Les meubles font partie des accessoires les plus vulnérables. Il s’agit notamment des divans, des chaises, des lits et des armoires.

Outre cet aspect, votre assureur vous aidera également à réparer les faux plafonds écroulés. Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, elle regroupe une bonne partie du taux de couverture de votre assurance habitation en cas d’infiltration de la toiture.

Quelques étapes de la procédure d’indemnisation en cas d’infiltration de la toiture

La plupart des assurances sont des structures bien organisées qui fonctionnent sur des principes. Si après votre souscription, votre toiture goutte, il faudra suivre les étapes suivantes :

Étape 1 : Déclarer le sinistre dans un bref délai

Une fois que le sinistre survient, votre premier réflexe doit être de le déclarer auprès de votre assureur. C’est l’étape principale, et l’une des plus importantes, qui conditionne l’aboutissement du processus d’indemnisation.

Vous disposez généralement de cinq jours ouvrés pour vous rendre chez votre assureur pour faire la déclaration. Veillez à ce détail pour bien commencer votre processus d’indemnisation. En ce sens, vous avez plus facilement accès aux étapes suivantes.

Étape 2 : Faire évaluer les dégâts par un expert du domaine

La deuxième phase est de faire constater les faits par un expert du domaine. Après votre déclaration, votre assureur procédera à une vérification en dépêchant des experts sur le lieu des faits.

C’est l’aboutissement de cette étape qui vous permettra de bénéficier réellement de l’accompagnement de votre assurance habitation. Ils doivent constater que la survenue des catastrophes n’est pas liée à un défaut d’entretien ou de tous autres facteurs relevant de votre responsabilité.

Si les investigations prouvent le contraire, vous êtes tenus de corriger les irrégularités dans un bref délai. Sinon, vous n’aurez plus d’accompagnement si éventuellement d’autres infiltrations du même genre surviennent.

Étape 3 : Effectuer le versement du montant de la prise en charge et la réhabilitation du logement

L’aboutissement de cette dernière étape dépend surtout de l’effectivité de la précédente. Une fois que le constat révèle que les événements survenus ne sont pas liés à une négligence de votre part, l’assureur pourra vous accorder son aide financière.

Un bilan des dommages sera d’abord fait, puis en fonction des modalités de votre souscription, vous aurez droit à une couverture proportionnelle.

Dans ce cas, une fois que votre assureur vous a aidé à corriger les dégâts perpétrés, le reste incombe entièrement sous votre responsabilité. Vous devrez de ce fait corriger la faille, qui a entraîné l’infiltration de l’eau dans votre habitation.

Pour souscrire à une assurance, il vous revient de prendre connaissance des modalités et des offres disponibles, pour choisir celui qui répond le mieux à vos exigences.